Routine : Comment s’y tenir ? 7 conseils d’assiduité.

écrivain Arthur Constance, portrait

Prendre une résolution et l’appliquer tous les jours pour qu’elle devienne une habitude de vie, voilà une belle ambition. On retrouve souvent ce conseil dans le domaine du développement personnel, il est une clef de la réussite de tout projet ambitieux. Cependant changer ses habitudes de vie demande de la méthode, afin que votre nouvelle manière d’être ne termine pas comme bon nombre de résolutions du Nouvel An : abandonnées après une semaine de pratique et l’essoufflement de la motivation. Ce qui nous intéresse ici, c’est la littérature, et donc, comment créer une routine de lecture, mais bien évidement, vous pouvez adapter ces conseils et astuces pour tous vos projets.

Pas de précipitation

Cool. Zen. On se détend. Savoir prendre son temps est indispensable. Fixez-vous des objectifs atteignables. Vous n’allez pas lire dix livres en un mois si vous ne lisez pas régulièrement depuis plusieurs années.

C’est un gros problème de notre époque ; nous voulons tout, tout de suite. Et ce n’est pas possible. C’est très probablement dû aux réseaux sociaux, où le travail lent, difficile et l’échec ne sont pas mis en avant. Pour arriver à un niveau olympique, un athlète a besoin de s’entraîner pendant des années. Toute maîtrise nécessite du travail, donc du temps, donc de la patience.

Pour bien débuter dans votre routine de lecture, mon premier conseil sera donc de commencer doucement, lire des petits textes. Je ne vais pas revenir sur les avantages de la lecture de nouvelles, j’ai déjà écrit un article à ce sujet (en plus j’ai même écrit un recueil, clin-d’œil-clin-d’œil). Si les histoires courtes ne vous plaisent pas, vous pouvez lire un chapitre par jour, ou dix pages, l’important est de progresser par petit pas, en gardant à l’esprit que vous n’êtes pas pressé.

Vous pouvez commencer tout de suite la lecture de nouvelles :

Recevoir un extrait

Recevoir un extrait

La motivation est un piège

Ne comptez pas sur la motivation et la volonté. Un jour vous serez fatigué, vous aurez la flemme, envie de sortir, de regarder un film… votre motivation va s’éroder, vous allez manquer d’assiduité, diminuer les fréquences de pratique, et un beau jour, votre résolution ne sera qu’un souvenir.

La motivation donne un coup de fouet pendant les premières séances, mais diminue rapidement. Pour être régulier et tenir votre routine, ne comptez ni sur la volonté ni sur la motivation.

Se récompenser : l’astuce n°1

Comme la motivation et la volonté sont de fausses aides, il faut mettre en place d’autres moyens pour conserver son assiduité. Et l’une de ces astuces consiste à récompenser son attitude, oui comme avec un animal de compagnie.

C’est un peu déroutant, je sais, on pourrait considérer cette astuce comme une sorte d’autodressage. Mais après tout, ne sommes-nous pas en partie animaux ? Quel que soit votre point de vue philosophique à ce sujet, notre cerveau, lui, réagit très bien aux récompenses. Ainsi, vous pouvez le tromper en associant une récompense à un comportement.

Par exemple, vous pouvez vous offrir une tasse de chocolat chaud (un chocolat spécial, meilleur que celui que vous buvez d’habitude) après avoir atteint votre quota de lecture journalier. Cette astuce semble un peu trop simple pour être efficace, je sais, mais faites l’essai, vous verrez, ça fonctionne.

L’association : astuce n°2

Là aussi il s’agit de tromper son cerveau. Pour ancrer une nouvelle habitude dans votre routine quotidienne, associez votre nouvelle pratique à un geste que vous faites tous les jours, déjà présent dans un moment routinier de votre vie.

Par exemple, le soir vous allez vous brosser les dents, c’est un geste que vous faites tous les soirs, une habitude. Et bien, après vous être brossé les dents (ou avant si vous comptez boire du chocolat chaud pour vous récompenser) lisez votre chapitre. Rapidement, vous allez associer une habitude à une autre.

une brosse à dent n'est pas un marque page
Si vous vous couchez tard, attention à ne pas vous mélanger les pinceaux.
marque page et broce à dent
Si vous vous couchez tard, attention à ne pas vous mélanger les pinceaux.

L’entrave : astuce n°3

Aujourd’hui plus qu’hier, lire demande un effort. En effet, un nombre incalculable de distractions s’offrent à vous. Et bien souvent, ces distractions sont plus attractives. Lire demande un travail d’imagination, de concentration, le lecteur doit être attentif pour ne rien rater de l’histoire, alors qu’une vidéo sur Tik-Tok ou YouTube… une photo sur Instagram… chaque nouvelle image chasse la précédente, une attention assidue n’est pas nécessaire.

Alors pour ne pas céder à la tentation, placez des obstacles sur la voie des distractions faciles. Rangez votre téléphone hors de votre vue, retirez les piles de la télécommande, débranchez votre ordinateur ou retirez la batterie, bref, trompez votre cerveau en créant une difficulté supplémentaire. Rendez votre livre plus facile d’accès, plus envisageable dans une optique de détente et de distraction.

Traquer votre routine : astuce n°4

Voici un dernier moyen pour ruser avec votre cerveau : notez vos réussites et vos progrès. Qu’est ce que cela veut dire concrètement ?

C’est très simple. Vous allez définir un rythme de lecture (pas trop, souvenez-vous du point 1), par exemple 10 pages par jours, tous les jours. Et bien, chaque jour où vous allez tenir votre engagement, vous allez cochez un calendrier, le noter dans un « bullet journal » ou n’importe quoi d’autre, l’important c’est que vous puissiez marquer avec satisfaction que vous avez tenu votre engagement.

Cela vous aidera à conserver une assiduité dans votre lecture, en particulier au début, car si vous ne lisez pas souvent, vous risquez d’avoir du mal à conserver votre attention ou « rentrer » dans l’histoire dès les premières pages.

Analyser les échecs

Je ne vais pas vous raconter d’histoire (en tout cas pas dans cet article), vous allez échouer. Il y a des jours ou vous ne lirez pas, parce que c’est dimanche, parce que vous êtes invité chez Tata, parce qu’il fait beau dehors, que les oiseaux chantent… Bref, certain jours, vous casserez votre habitude, ça va vous arriver… et ce n’est pas grave !

On assume ses responsabilités, on ne rejette pas la faute sur les autres, la météo, les poissons-arc-en-ciel et les licornes. On assume, c’est votre vie, c’est vous qui êtes aux commandes. D’autant plus qu’il peut y avoir de très bonnes raisons de casser sa routine.

Prenez-en conscience, avec tous les outils que je viens de vous fournir, ça ne devrait pas être très compliqué, et reprenez votre routine dès que c’est possible. Sauf si vous vous apercevez que vous n’aimez pas lire, il n’y a pas de honte à cela, simplement, je ne peux rien pour vous.

travailler sa routine
Routine échec, ou échec de routine ?
Une routine échec ou un échec de routine
Routine échec, ou échec de routine ?

Morning routine, lecture, sport…

Avec ces 7 conseils, vous êtes un peu plus armé pour faire face à la flemme et à l’érosion de la motivation. Vous avez quelques outils pour vous aider à mettre en place une habitude, n’importe laquelle et à tout moment, morning routine ou train-train du soir, routine lecture ou sport : c’est à vous de jouer.

Bon courage !
Arthur Constance.

Facebook
VK
Telegram
LinkedIn
Twitter
Email
WhatsApp

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous à la newsletter et soyez informé de la publication du prochain billet.
(un à deux courriels par mois)

2 réflexions sur “Routine : Comment s’y tenir ? 7 conseils d’assiduité.”

  1. Bonsoir.
    Je découvre votre blog tard dans la soirée et suis de suite captivée !
    Alors merci pour votre « j aime » sur ma photo qui a éveillé ma curiosité et a permis cette belle découverte…
    Il me tarde de revenir sur votre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier

Black Friday

Livraison gratuite !

recueil de nouvelles en 3D

Du 19 au 28 Novembre.
Dans la limite des stocks disponibles.